Buscador Avanzado

Autor

Tema

Libro de la biblia

* Cita biblica

Idioma

Fecha de Creación (Inicio - Fin)

-

TROMPERIE QUE NOUS NE LAISSA PAS VOIR

Written by
Rate this item
(0 votes)

Evangile de Marc 6, 1-6

L´esprit est un coffre d´etiquettes: agréable, désagréable, joli, laid,important, ami, enemi,...En réalité, penser n´est plus que superposer des noms et des formes à la réalité.

Souvent, l´esprit cherche épargner au "Je", répondre à ses nécessités et le réconforter dans son impression d´identité éloignée.

L´esprit fait particulièrement cette tâche quand "le Je" on voit menacé, ce qui arrive souvent dans le champ des relations personelles.

Pour se defender ou ressortir, "le Je" prend des etiquettes qui disqualifiquent aux autres. De cette manière, l´esprit a une impression de assurance et de superiorité qui lui permet se retrancher dans soi-même.

Avec cette manière de faire, "le Je" fortifie, à la fois, son tendance à la routine et à la séparation,parce que seulement de cette manière il peut se refoncer. Si la personne s´installe dans cette tromperie, cherche la sensation de sécurité: chaque fois que nous faisons cette chose, la conséquence est claire: l´ennui et la solitude augmentent et "le Je" cherche compensationes et il essaie de survivre comme une noria hedoniste, mais il n´arrive à aucune part.

L´issue, sans doute, est à l´autre côté. Il faut démasquer la tromperie de l´identification.

D´une manière si inconsciente comme efficiente, nous passons la vie en nous identifiant avec beaucoup des objets et nous avons construit une impression d´identité que, à la fin, elle a eu un autre objet plus.

La réalité est autre. Ce que nous sommes ne peut pas être objetivé et non plus peut être modifié ni endommagé.

Le corps, l´esprit, le pshiquisme,... sont réalités que nous avons mais aucun d´ils est notre identité. Si nous nous soumettons à elles, nous sommes pris de l´ignorance de ce que nous sommes et nous créons de la souffrance inútile.

Il faut "faire un pas en arrière" et se questioner: qui est qui regarde? qui est consciente de tout cela?. Ainsi tu seras conduit à entrer en contact avec une Realité illimitée qui connaître de la Présence et de la Plenitude.

C´est notre identité. Depuis ce moment, il faut que nous prenons de la conscience avec ce que nous sommes en realité. Il faut ne pas ceder, ne pas abandonner,... et il faut rester en contact avec le Fond de la réalité, le seul Fond de tout ce qu´il est.

Dans cette évangile, les compatriotes de Jésus ne s´ouvrent pas à ces nouveautés et ils si font appel à étiquettes avec lesquelles lui/le disqualifier. De cette manière ils placent devant lui un filtre qui ne les laissa pas voir.

Quand cette chose arrive le miracle –la nouveauté- est impossible et seulement la routine reste. Ainsi comme le Fond de la realité est toujours nouveau ( est la fraîcheur , la vie), l ídentification avec l´intellect et avec "le ego/le je" sont d´une très grande monotonie ennuyeuse.

Jésus, dit le texte, " s´etonna de leur/son manque de foi", c´est à dire, de son /leur incapacité mentale pour voir un peu plus loin, de son résistance à raccorder avec le Fond de l´ignorance dans laquelle ils restent installés.

 

Enrique Martínez Lozano

Traducción de Pedro Alguacil Cuenca

Read 2072 times
Login to post comments