Buscador Avanzado

Autor

Tema

Libro de la biblia

* Cita biblica

Idioma

Fecha de Creación (Inicio - Fin)

-

SORTIR DE LA CRÉDULITÉ ET DE LA MÉFIANCE

Written by
Rate this item
(1 Vote)

Mc 6,1 -6

"L'anecdote" évangelique, au sujet du voyage de Jésus à son village, révèle ce qui est habituellement un fonctionnement fréquent chez les personnes qui, à son tour, met en évidence l'insconsistance d'où il surgit.

Pas étonnant que l'être humain évolue entre la crédulité ingénue et la méfiance préventive. Les deux attitudes dénotent un manque de liberté intérieure et de confiance en soi-même.

La crédulité amène à assumer sans crise des positionnements d'autrui, qui sont facilement idéalisés. En faisant ainsi, on projette en quelque chose ou quelqu'un la sécurité que l'on ne trouve pas en soi-même. Cela explique que, plus d'insécurité, plus de projection, crédulité et idéalisation.

La méfiance a priori est un mécanisme de défense par lequel la personne cherche à se protéger face à ce qui pourrait la remettre en question ou essaye de disqualifier quelqu'un face à qui elle se sentirait inférieur. Là encore, il semble clair que aussi bien la protection exagérée que la disqualification de l'autre cachent la peur à ce qui est différent ou, simplement, au nouveau, et quelque sentiment d'infériorité caché.

Entre les deux, c'est la liberté intérieure qui permet d'adopter une position ouverte et, en même temps, raisonnablement critique, sans tomber da s des idéalisations infantiles ou disqualifications effrayées. La personne adulte est capable d'accueillir tout sans perdre ses propres références internes. Et précisément parce qu'elle trouve un appui solide en elle-même, elle tolère des points de vues différents des siens, avec lesquels elle n'a pas de difficulté à vivre avec.

La liberté intérieure s'appuie sur l'amour de soi-même et sur l'humilité. Le premier favorise que la personne puisse s'accueilir et se sentir unifiée; la seconde, grâce à l'acceptation de sa vérité tout entière, lui permet de se reposer en elle, sans crainte et sans fierté.

Aussi bien la crédulité comme la méfiance se nourrissent de la peur. En fait, l'orgueil n'est que le masque avec lequel la peur se déguisse à ne pas être importante ou à rester en dessous des autres. Cela indique que ce n'es qu'en dépassant ces craintes cachées que l'on pourra trouver la paix et la confiance. Et le chemin pour y réussir passe par l'acceptation aimante de la vérité elle-même.

Dans la mesure où le je soit intégré, la capacité de le transcender  grandira aussi. Nous laisserons de nous identifier avec lui pour découvrir que notre véritable identité est une avec tous les êtres – donc toute comparaison manque de sens- et elle-même est confiance et sécurité, la liberté intérieure. Comme Jésus a dit, la reconnaissance de la vérité de ce que nous sommes nous rend libres (Jn 8:32).

 

Enrique Martínez Lozano

www.enriquemartinezlozano.com

Traducción: María Ortega

Read 3404 times
Login to post comments