Buscador Avanzado

Autor

Tema

Libro de la biblia

* Cita biblica

Idioma

Fecha de Creación (Inicio - Fin)

-

ALLAHU AKBAR

Written by
Rate this item
(1 Vote)

Il faut être très fou ou désespéré pour tuer des journalistes au cri de « Allahu Akbar ». Qui va leur faire croire que « Dieu est grand » s'il a besoin de d'armes et de bombes ? Qui se laissera attirer par cette foi proférée par de cris fanatiques, de haine et de sang ?

Mais ce n'est pas la foi qui les anime, aussi fervents soient-ils. Ce n'est pas Allah en qui ils croient, pour convaincus qu'ils soient. Leur ferveur s'appelle fanatisme. Ce sont les pires ennemis de l'islam, car ils pervertissent leur religion et offrent l'argument attendu par les patriotes néonazis qui détestent les musulmans, attaquent les mosquées et organisent des manifestations contre la prétendue islamisation de l'Occident. Les uns et les autres se donnent la main commet la raison, mieux : ils partagent la peur et l'absence de raison. Avec les uns et les autres s'aggravent les dangers envers  l'humanité. Comment nous sauverons-nous ?

Nous savons comment. Elle le sait Malen, une toute jeune fille adorable, quelque peu timide, enjouée, pleine d'imagination et spirituelle, sur le point d'accomplir ses 12 ans. Le jour du massacre contre « Charlie Hebdo », elle ne le comprit pas. « Il y a quelques années –lui dis-je- l'hebdomadaire a publié des caricatures de Mahomet –que la paix soit avec lui – et ils se sont vengé pour cela. Qu'en penses-tu ? ». « Hé bien, il me semble que la revue a mal agi, mais les assassins ont fait pire », me répondit Malen.  Il n'y a rien de plus à dire.

Ils ne devaient pas publier de dessins satiriques, tout en sachant qu'ils allaient offenser tant de centaines de millions de musulmans de par le monde. Mais pour quelques dessins, les musulmans ne devaient pas s'offenser autant. Est-ce qu'Allah peut s'offenser, lui que les pieux musulmans invoquent comme étant al-Bar (à l'Origine de tout), al-Khabir (compréhensif), al-Mujyi (Celui qui donne la vie), al-Salam (la Paix) ? Ceux qui étouffent la liberté d'expression au nom de Dieu ou de la vérité, sont loin de Dieu ou de la vérité. Ceux qui s'offensent pour quelques dessins ou pour quelques paroles –sur Jésus, le Coran, le roi ou le drapeau – sont d'esprit ou de cœur étroit. Et ceux qui tuent pour de tels motifs ... n'ont ni cœur ni esprit. De grâce, qu'ils ne appellent pas croyants !

En aucune manière ils représentent l'islam, religion de la justice et de la paix. Que ce soit bien clair. Mais je dois dire également : ce serait mal d'empêcher une lecture critique du Coran, de limiter la liberté, de se cramponner aux structures religieuses du passé.

Nous aussi, que nous appelons l'Occident chrétien, nous ferions très mal de fermer les yeux et refuser de comprendre pourquoi il y a tant de yihadistes, dans Al Qauida comme dans l'état islamique. Comprendre n'est pas excuser. Ils sont bien moins nombreux que ce que les puissants médias veulent nous faire croire, mais ils sont dangereux car ils sont désespérés en se sentant exclus du monde. Parmi les musulmans ils constituent une infime minorité mais ils sont d'une immense majorité qui se sent humiliée par les puissances occidentales (« chrétiennes ») depuis les derniers 100 ans, et encore plus durant les dernières décades. Il n'y aurait pas de yihadiste, ou bien ils ne seraient pas si nombreux, sans les crimes contre les Palestiniens et les campagnes en Afghanistan et la guerre du Golfe et les affaires du pétrole et la barbarie américaine en Irak et à Guantanamo. Et les mesures antiterroristes ne suffiront jamais pour nous sauver.

Seule nous sauvera la justice et la sagesse, la grandeur d'esprit et de cœur. Comme le dit le poète Ziad Medoukh, un ami poète palestinien qui vit à Gaza.et qui écrivait mercredi : «  A Gaza nous condamnons avec toute la fermeté l'attaque assassine contre Charlie Hebdo. La Palestine qui souffre du terrorisme de l'état d'Israël, dénonce cet acte criminel contre les journalistes français. Un grand hommage de la part de Gaza la détruite aux victimes de cet acte barbare. Nos condoléances aux familles en deuil. Pour la liberté, contre la haine, en solidarité face à cette tragédie avec tous les Français ».

Merci Ziad ! Moi aussi je suis palestinien. Moi aussi je suis Charlie Hebdo. Et parce que « Dieu est le plus grand », parce que je veux croire que le Bien est plus fort, je dois dire : je suis aussi le yihadiste assassin.

 

José Arregi

Traducción de Michel Duvert

Read 1983 times
Login to post comments