Buscador Avanzado

Autor

Tema

Libro de la biblia

* Cita biblica

Idioma

Fecha de Creación (Inicio - Fin)

-

NOUS AVONS DES PHOTOS DE DIEU !

Written by
Rate this item
(0 votes)

Mc 14, 12-16 y 22-26

Cela fait partie du discours sur le Pain de Vie. Jésus se présente comme le Pain Vivant descendu du Ciel, autrement dit l'Aliment de l'Esprit. Il s'agit en effet de la communion la plus profonde qui puisse exister entre deux êtres, la participation à la même vie. De même que l'aliment devient chair et sang de celui qui le mange, ainsi en est-il de notre communion avec Lui.

Au-dessus de toutes les spéculations, par-delà toute philosophie, toute théologie aussi savante et sainte soit-elle, le plus beau, le plus profondément positif de ces fêtes que nous célébrons, la Trinité, le Saint Sacrement, c'est que nous connaissons Dieu et cela change de fond en comble notre vie.

Moïse dans la tente de la rencontre, la Demeure, voulait voir son visage. Philippe demandait à Jésus « Montre nous le Père et cela nous suffit », Jésus le reprend « Ce qui te suffit, c'est que tu m'aies vu » ...et tu n'as pas besoin d'en voir plus.

Mais ils ne connaissent pas seulement son visage, ils connaissent son cœur et cela, oui, nous suffit : nous connaissons le cœur de Jésus, ce cœur capable de compassion, capable de dire la vérité quoiqu'il en coûte, capable de s'engager, capable d'aller jusqu'au bout pour n'importe qui, pour tous les hommes. Et là nous connaissons le cœur de Dieu.

Ceux-là, les témoins, eurent le don de voir de leurs yeux, de toucher de près ce coeur-là, d'en rester fascinés, de pouvoir y reconnaître Dieu. Nous pouvons, nous, le voir à travers les évangiles, à travers le meilleur de l'Eglise...mais il y a plus, beaucoup plus.

Lorsque Jésus a pris congé, comme nous le faisons nous aussi, il nous a laissé sa photo, une photo dédicacée : le pain et le vin ; non pas la photo de son visage, de sa barbe, de ses yeux, mais la photo de son cœur et la dédicace : « Faites ceci en mémoire de moi ».

Ce n'est pas une photo de papier, et la dédicace n'est pas seulement une phrase de circonstance : c'est quelque chose à toucher, à manger, à boire, et la dédicace est une invitation, une invitation à la fête. Jésus, on pouvait le voir, le toucher, parce qu'il était de chair et d'os –Jésus disait chair et sang -, et sa photo on peut la voir, la toucher et la manger, pour qu'elle nous devienne intérieure et pas seulement un objet qu'on regarde, mais qui alimente et qui enflamme.

Le pain pour travailler et le vin pour danser, voilà Jésus, voilà mon Dieu. Il y a beaucoup à faire et beaucoup à supporter, beaucoup à terminer, beaucoup de monde à aider, nous avons besoin de pain. Il y a beaucoup à risquer, beaucoup à pardonner, beaucoup à surmonter, nous avons besoin de vin. Un bon pain, le meilleur qu'on puisse imaginer, meilleur que celui de la terre, un pain pétri par les mains de Dieu. Un bon vin, le meilleur de la meilleure réserve, celui qui nous fait chanter même au coeur du pire des déserts.

Au cours du repas d'adieu de son Fils, le Père avait sorti son meilleur vin pour tremper son meilleur pain, et il nous l'a partagé, à nous les invités : « prenez et mangez ».

Voilà que nous ne sommes plus faibles, tristes, insipides, timides, paumés. Jésus, son corps qui est son humanité, son sang qui est son cœur ouvert, nous envoie travailler pour le Royaume, pour tous les autres enfants, enthousiastes, sûrs de nous, rassasiés par le bon pain, enflammés par le meilleur vin.

« Philippe, tu m'as vu, tu n'as besoin de rien d'autre ». Prenez et mangez ». Avec mon pain et mon vin, avec moi, vous n'avez plus besoin d'autre chose.

Aujourd'hui c'est le moment d'adorer, mais bien plus encore de manger, de s'alimenter, de se régaler, de savourer le pain, Jésus, de se laisser gagner par la folie du vin, Jésus, et de rendre grâces car le pain et le vin sont « descendus du ciel », c'est-à-dire un cadeau du Père. Merci, Père, pour ton plus beau cadeau, Jésus, pain et vin, photo de ton cœur.

 

José Enrique Galarreta

(traduction Maurice Audibert)

Read 2433 times
Login to post comments