Buscador Avanzado

Autor

Tema

Libro de la biblia

* Cita biblica

Idioma

Fecha de Creación (Inicio - Fin)

-

MARCHER SUR L’EAU

Written by
Rate this item
(2 votes)

Beaucoup de croyants aujourd’hui se sentent désarmés, impuissants au milieu d’une crise et d’une confusion générale. Les piliers sur lesquels reposait traditionnellement leur foi ont été violemment ébranlés à leurs racines. L’autorité de l’Église, l’infaillibilité du pape, le magistère des évêques ne peuvent plus les soutenir dans leurs convictions religieuses. Un langage nouveau et déconcertant est parvenu à leurs oreilles, créant chez eux un malaise et une confusion jusqu’alors inconnus. Le «manque d’accord» entre les prêtres et même parmi les évêques les a plongés dans la confusion.

Avec plus ou moins de sincérité, elles sont nombreuses les personnes qui se demandent: Que devons-nous croire? Qui devons-nous écouter? Quels dogmes accepter? Quelle morale suivre ? Beaucoup de gens, ne pouvant pas répondre à ces questions avec la certitude d’autrefois, ont la sensation d’être en train de «perdre la foi».

Cependant, nous ne devons jamais confondre la foi avec la simple affirmation théorique de certaines vérités ou principes. Certes, la foi implique une vision de la vie et une conception particulière de l’être humain, de sa mission et de son destin ultime. Mais être croyant c’est quelque chose de plus profond et de plus radical. Croire consiste, tout d’abord, en une ouverture confiante à Jésus-Christ comme sens ultime de notre vie, critère définitif de notre amour à l’égard de nos frères et soeurs et ultime espérance de notre avenir.

C’est pourquoi on peut être un vrai croyant et ne pas être capable de formuler avec certitude certains aspects de la conception chrétienne de la vie. Il est aussi possible d’affirmer avec une certitude absolue les différents dogmes chrétiens sans vivre uni à Dieu dans une véritable attitude de foi.

Matthieu décrit la vraie foi en présentant Pierre, qui «marchait sur l’eau» en s’approchant de Jésus. C’est cela croire. Marcher sur l’eau et non sur la terre ferme. Appuyer notre existence sur Dieu et non sur nos propres raisons, sur nos arguments et définitions. Croire c’est vivre en étant soutenus non pas par notre sécurité, mais par notre confiance en lui.

 

José Antonio Pagola

Traducteur: Carlos Orduna

Publicado en www.gruposdejesus.com

Read 206 times
Login to post comments